15000

C’est la quantité d’air dont on a besoin chaque jour pour vivre. C’est énorme, et c’est pour ça qu’on doit respirer en permanence (c’est d’ailleurs ce que vous êtes en train de faire). Du coup, quand l’air qui nous entoure est pollué, on n’a pas d’autre choix que de s’intoxiquer.

Et étant donné que la qualité de l’air à Bruxelles, c’est comme la qualité de la viande dans les fricadelles, il est urgent d’agir !

Bruxsel’Air organise régulièrement des actions pour demander à nos échevins, bourgmestres et ministres de faire de la qualité de l’air une priorité. Rejoignez-nous, l’union fait la force!

Participez à nos prochaines actions

Qu'est-ce que la pollution de l'air?


Il y a deux grande familles de polluants : les particules fines et les gaz

Les particules fines

Elles sont désignées par les initiales PM, pour particulate matter (matière particulaire) en anglais. Pour faire simple, c’est de la poussière très très fine. Les PM 10 ont un diamètre de 10 micromètres (0.1 millimètre). C’est 6 fois plus petit que le diamètre d’un cheveux humain. Les PM 2.5 ont un diamètre de 2.5 micromètres (0.025 mm), 24 fois plus petit que le diamètre d’un cheveux. Plus ces particules sont fines, plus elles sont dangereuses pour la santé.

PM 10 à Bruxelles

Six stations mesurent les concentrations de PM 10 à Bruxelles. En 2017, le seuil de l’OMS était dépassé dans la moitié des stations.

Limite moyenne annuelle fixée par l'OMS = 20 μg/m3
Concentration moyenne annuelle la plus élevée à Bruxelles en 2017 = 26 μg/m3
PM 2.5 à Bruxelles

Cinq stations mesurent les concentration de PM 2.5 à Bruxelles. En 2017, le seuil de l’OMS était dépassé partout.

Limite moyenne annuelle fixée par l'OMS = 10 μg/m3
Concentration moyenne annuelle la plus élevée à Bruxelles en 2017 = 16 μg/m3

Les gaz

Il y a deux gaz principalement responsables de la pollution de l’air à Bruxelles : le dioxyde d’azote (NO2) et l’ozone (03). A Bruxelles, 47% des concentrations en dioxyde d’azote mesurées dans l’air seraient dues au trafic routier. Les pics d’ozone sont également liés au transport car ils se créent suite à l’irradiation de polluants primaires (dont le dioxyde d’azote NO2) par la lumière ultraviolette (UV) en présence d’oxygène.

Dioxyde d'azote à Bruxelles

Neuf stations mesurent les concentrations de dioxyde d’azote à Bruxelles. En 2017, le seuil moyen de l’OMS a été dépassé dans au moins deux stations.

Limite moyenne annuelle fixée par l'OMS = 40 μg/m3
Concentration moyenne annuelle la plus élevée à Bruxelles en 2017 = 58 μg/m3
Ozone à Bruxelles

Six stations mesurent les concentrations en ozone à Bruxelles. En 2017,  le seuil de l’OMS a été dépassé jusqu’à 26 fois.

26

pics d'ozone

Devenez un-e airtiviste